top of page
Rechercher
  • info020726

UN NOUVEAU MAILLOT JAUNE PAR UNE SECONDE

SAINT-ODILON-DE-CRANBOURNE – L’Irlandais Cormac McGeough, de l’équipe Makadence Primeau Vélo, a remporté la 2e étape du 35e Tour de Beauce en arrachant de justesse le maillot jaune par une petite seconde au Québécois Matisse Julien.

Le vainqueur a franchi la ligne d’arrivée en solitaire, devançant le Canadien Evan Russell (Cycling BC) et Matisse Julien, qui a bien défendu sa tunique.

Le Français Arthur Liardet (Macadam’s Cowboys) et le Canadien Nathan Pruner (TaG Cycling) complètent le top 5 du jour. Épuisé, le gagnant s’est écroulé au sol en hurlant sa joie. Il s’agit de sa plus belle victoire en carrière, lui qui a terminé 2e lors de la course sur route de son championnat national en 2022.

Au départ de cette seconde étape, McGeough, 26 ans, pointait discrètement au 24erang du classement général avec un retard de 25 secondes sur le meneur Julien. L’écart à l’arrivée et les secondes de bonification ont départagé ce classement très serré.

Ultime effort

Au sommet du dernier grand prix de la montagne, avec moins de dix kilomètres à faire, le cycliste irlandais détenait une mince avance de quelques secondes sur une meute d’une quinzaine de poursuivants. Matisse Julien se trouvait alors au bon endroit après un bel effort pour rejoindre la chasse principale. Avec 5 kilomètres à parcourir, McGeough avait de nouveau creusé l’écart à 25 secondes.

« Il a foncé la tête dans le guidon. C’est bon. Mais une seconde, ça peut être trois minutes demain », a brièvement expliqué Julien, plutôt confiant en prévision de la terrible ascension du Mont-Mégantic prévue vendredi.

Même si le maillot jaune lui échappe de peu, Matisse Julien n’a pas tout perdu, au contraire. Le jeune homme de 20 ans conserve le maillot blanc du classement aux points et le maillot à pois de la montagne. Julien trône également au sommet du classement du meilleur jeune de moins de 23 ans.

Dans des conditions météorologiques difficiles, cette étape longue de 169 kilomètres a été avalée très rapidement à travers les bosses de Saint-Camille-de-Lellis, Saint-Magloire et Frampton. Le peloton a battu la prévision la plus rapide de l’itinéraire en bouclant le parcours en 3h58m02s, à une moyenne d’environ 42,5 km/h.

Rythme très élevé

La première heure de course a même été disputée à plus de 45 km/h de moyenne. Une seule échappée de huit coureurs, avec l’infatigable Bruno Langlois (Vélo Cartel), a pris un peu moins de trois minutes d’avance mais leur écart n’a pas été suffisant pour leur permettre d’aller au bout. Avec environ 25 kilomètres à faire, le peloton principal a littéralement explosé pour donner une fin de course enlevante.

Le maillot jaune pourrait à nouveau changer d'épaules après l’étape reine de vendredi. Les cyclistes partiront de Lac-Mégantic pour un circuit de 169 kilomètres vers l’observatoire du Mont-Mégantic, situé au sommet de la plus haute route pavée au Québec.

Le nouveau champion du 35e Tour de Beauce sera couronné dimanche à Saint-Georges.



A NEW YELLOW JERSEY BY A SECOND

SAINT-ODILON-DE-CRANBOURNE – Irishman Cormac McGeough, from the Makadence Primeau Vélo team, won the 2nd stage of the 35th Tour de Beauce by narrowly snatching the yellow jersey by a small second from Quebecer Matisse Julien.

The winner crossed the finish line alone, ahead of Canadian Evan Russell (Cycling BC) and Matisse Julien, who defended his tunic well.

Frenchman Arthur Liardet (Macadam's Cowboys) and Canadian Nathan Pruner (TaG Cycling) complete the top 5 of the day. Exhausted, the winner collapsed on the ground screaming his joy. This is his best career victory, having finished 2nd in the road race of his national championship in 2022.

At the start of this second stage, McGeough, 26, was discreetly in 24th place in the general classification, 25 seconds behind leader Julien. The gap at the finish and the bonus seconds separated this very tight classification.

Last push

At the top of the last KOM, with less than ten kilometers to go, the Irish rider held a slim lead of a few seconds over a pack of about fifteen pursuers. Matisse Julien was then in the right place after a good effort to join the main hunt. With 5 kilometers to go, McGeough had widened the gap again to 25 seconds.

“He slammed his head into the handlebars. It's good. But one second, it could be three minutes tomorrow, ”said Julien briefly, rather confident in anticipation of the terrible ascent of Mont-Mégantic scheduled for Friday.

Even if the yellow jersey narrowly escapes him, Matisse Julien has not lost everything, on the contrary. The 20-year-old retains the white points classification jersey and the mountain polka dot jersey. Julien also sits at the top of the ranking of the best young rider under 23.

In difficult weather conditions, this 169 kilometer long stage was swallowed very quickly through the bumps of Saint-Camille-de-Lellis, Saint-Magloire and Frampton. The peloton beat the fastest route forecast by completing the course in 3h58m02s, averaging around 42.5km/h.

Very high pace

The first hour of racing was even contested at an average speed of more than 45 km/h. A single breakaway of eight riders, with the indefatigable Bruno Langlois (Vélo Cartel), took a little less than three minutes, but their gap was not enough to allow them to go to the end. With about 25 kilometers to go, the main peloton literally exploded to give a thrilling end to the race.

The yellow jersey could change shoulders again after Friday's queen stage. Cyclists will leave from Lac-Mégantic for a 169-kilometre course to the Mont-Mégantic observatory, located at the top of the highest paved road in Quebec.


The new champion of the 35th Tour de Beauce will be crowned on Sunday in Saint-Georges.

159 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page