Tour de Beauce  

 

Toute une victoire pour Tom Skujins


TOUTE UNE VICTOIRE POUR TOM SKUJINS

Un texte de Réal Labbé

LAC-MÉGANTIC – Tom Skujins, de la formation Hincapie Sportswear, a pu endosser le maillot jaune de leader du Tour de Beauce avec beaucoup de fierté à l’issue de la deuxième étape qui est partie de Lac-Mégantic pour se terminer au sommet du mont Saint-Joseph. Mike Woods (Amore Vita) a pris la deuxième place et il a été suivi de Carter Jones (Optum P/B Kelly).

Le départ, donné par la mairesse madame Colette Roy-Laroche, a été fait sous la pluie et la course s’est terminée sous la pluie avec un mercure qui frisait les 5 degrés Celsius. Tout ça avec les quatre derniers kilomètres qui affichaient une pente moyenne de 11,6% avec des pics de 17%. Rien de bien réjouissant pour ces coureurs qui venaient de compléter 167 kilomètres, entrecoupés de deux  montées costaudes.

«Nous sommes partis à huit coureurs après une trentaine de kilomètres, a expliqué le coureur de Hincapie Sportswear, et à cause de la température nous nous sommes dit que le peloton ne prendrait pas de risques et de plus ça ne travaillait pas beaucoup ensemble. Dans notre groupe la cohésion était bonne.»

Avec une trentaine de kilomètres à faire, deux coureurs de Smartstop ont décidé d’attaquer l’échappée. «Ce n’était pas vraiment la bonne chose à faire, a continué Skujins, pas à ce moment de la course. J’ai réussi à les rejoindre et nous avons travaillé ensemble. Au pied du mont Mégantic, je ne savais plus trop quoi penser car les deux coureurs semblaient fatigués, mais ça pouvait être du bluff. Et le peloton était à moins de deux minutes.»

Le coureur letton a réussi à distancer ses compagnons d’échappée pour franchir la ligne d’arrivée en premier. «Je suis très heureux de cette victoire, car c’est ma première année avec l’équipe et je suis bien content de pouvoir la leur offrir. C’est très bon pour moi aussi. Je pensais plus à une victoire dimanche pour célébrer mon 23e anniversaire de naissance, mais je vais prendre mon cadeau aujourd’hui.» Le nouveau détenteur du maillot jaune a fait preuve d’une grande classe en offrant son bouquet de fleurs à la mairesse de Lac-Mégantic lors de la cérémonie du podium.

Pour Lac-Mégantic

Deuxième dans cette étape, Mike Woods savourait cette position. «Pour moi c’est comme une victoire. Je n’ai vraiment pas été chanceux cette saison, en mars j’ai été victime d’une chute et j’ai subi une commotion cérébrale et ensuite j’ai été malade. Ma performance d’aujourd’hui me satisfait donc beaucoup. Surtout que j’ai dû changer de vélo dès le début de la course parce que le mien s’est brisé. Le service de dépannage neutre SRAM m’en a fourni un et il m’a fallu une vingtaine de kilomètres avant que je ne m’y habitue. Les deux derniers kilomètres étaient vraiment difficiles mais comme j’ai passé quatre mois en Italie, j’ai eu l’occasion d’en grimper quelques-unes des côtes encore plus difficiles.»

Pour le coureur canadien, la ville de Mégantic représente quelque chose de spécial. «C’est ma troisième participation à cette étape du mont Mégantic et comme Canadien la tragédie qui a frappé cette municipalité m’a beaucoup touché. C’est pourquoi je dédie cette course et ma deuxième place à tous les gens de cette région.»

Vendredi la caravane du Tour de Beauce se transporte dans le secteur Saint-Jean-de-la-Lande pour le contre-la-montre individuel.


< Retour/Back