Tour de Beauce  

 

Skujins dominant au Tour de Beauce 2014


TOM SKUJINS DOMINANT AU TOUR DE BEAUCE 2014

Texte de Réal Labbé

SAINT-GEORGES – Le Letton Tom Skujins, de la formation Hincapie Sportswear, est le nouveau champion du Tour de Beauce. Celui qui a célébré son 23e anniversaire avec une victoire dans la dernière étape, et qui détenait déjà le maillot jaune, a réussi ce que plusieurs coureurs dans l’histoire du Tour n’avaient pu faire avant.

De mémoire de ceux qui suivent le Tour depuis longtemps, il est le seul détenteur du maillot jaune à avoir gagné la dernière étape et il le deuxième coureur de catégorie U-23 à revendiquer le maillot jaune, après Nathan Brown l’an dernier. De plus il a endossé le maillot rouge pour le meilleur jeune et le maillot blanc de meneur aux points. En plus il a terminé deuxième au Grand Prix de la montagne.

Son temps combiné de 16h19m09s lui a permis de devancer Rob Britton (Smartstop) par 1m49s et Serghei Tvetcov (Jelly Belly) par 2m09. Le coureur letton était tout simplement euphorique après avoir franchi le fil d’arrivée. Il a prouvé pendant ce tour qu’il avait le potentiel pour faire partie d’une équipe du World Tour. Après avoir gagné l’étape de Mont-Mégantic, il a répété dimanche avec une victoire à Saint-Georges. Toute une façon de souligner son 23e anniversaire de naissance.

Son équipe était également très fière de cette victoire. «Les gars se sont sacrifiés pour moi dans cette étape et l’un d’eux a même laissé une partie de sa peau sur l’asphalte quand il a fait une chute. C’est vraiment une journée magnifique, une des plus belles de ma vie, l’autre étant celle de ma naissance.»

Faisant partie de l’échappée qui a pris le large au 73e kilomètre, Skujins a tenu le rythme jusqu’à la fin pour franchir la ligne d’arrivée le premier. «C’est la façon de faire des courses et je suis la philosophie de l’équipe Hincapie qui veut que l’on se batte jusqu’à la fin. C’est l’étape la plus difficile après celle du mont Mégantic et il y avait la pression de conserver le maillot jaune. Je devais garder de la force dans mes jambes pour tenir jusqu’au bout.

Rob Britton a fait toute une course, lui qui était quatrième au général avant l’étape de Saint-Georges. Sa deuxième place de l’étape lui a permis de se retrouver deuxième aussi au classement général.

Julien Gagné (Norco) s’est avéré le meilleur Québécois de cette dernière étape avec son 29e rang. Très bien pour un coureur de vélo de montagne qui a adopté le vélo de route depuis un an seulement. «Je suis content que ce soit fini, c’est une course très difficile et je suis heureux d’avoir terminé. Sur route les courses sont plus longues tout comme les montées. Et il faut s’adapter au peloton. Je suis content de ma performance et j’espère que j’aurai pu me faire voir un peu. Présentement je suis en amour avec le vélo sur route.»

Ce qui ne l’empêchera pas de participer la semaine prochaine aux championnats québécois de vélo de montagne et dans deux semaines aux Canadiens de vélo sur route.


< Retour/Back